yoga_scolaire

Yoga Scolaire et CPE

Avant d’enseigner le yoga dans les écoles, je n’aurais jamais imaginé qu’autant d’élèves redemanderaient la détente de fin de cours. Cette expérience dans le milieu scolaire a donné naissance au programme PYE, maintenant adapté pour les CPE et les parents.


UN PROJET DANS VOTRE MILIEU?

DISPONIBLE:
  • Formations aux enseignants du milieu scolaire et aux éducatrices de CPE.
  • Animations d’une ou quelques journées d’affilée dans les écoles et les CPE.
Pour en savoir plus, consulter FORMATION PYE et veuillez ME CONTACTER



ANIMATION ÉCOLE PRIMAIRE NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL – juin 2017


Un projet au coeur des groupes de 4e année de mesdames Julie et Nancy.

Merci aux enseignantes et aux élèves qui par leur intérêt et leur enthousiasme ont fait de ces huit cours (à raison de deux par semaine) une aventure réussie! 



DES SONDAGES QUI EN DISENT LONG…

  • ça m’a aidé à me déstresser et pour mes évaluations du ministère ; Étienne
  • ça m’a aidé à me calmer, me sentir mieux et d’améliorer ma posture assise; Xavier
  • je me sentais libre dans ma tête et je me sentais mieux le soir ; je me sentais plus forte que d’habitude et plus mature comme si j’étais une vraie adolescente ;  Rosalie

  • merci madame Sylvie pour les cours de yoga c’était super cool et je ne voulais pas les terminer mais c’est dommage. Au revoir et à la prochaine fois. ; Sabrina


  • les cours m’ont fait ouvrir l’esprit; Alexandre
  • ça m’a aidée à me calmer pour l’année prochaine et pour les examens; j’ai beaucoup aimé quand on chantait les trois chansons (Om Shanti, Rose rêve et  Quand le hibou fait Hou ! Hou ! ); Samyra
  • j’ai trouvé que tout était génial. J’ai vraiment aimé faire du yoga avec madame Sylvie. Merci de nous avoir enseigné le yoga; Alicia

Merci « la gang », vous avez pris soin de noter vos commentaires avec singularité!

Visionner le bilan des élèves de Mme Julie

Visionnez le bilan des élèves de Mme Nancy



PROJET NOVATEUR DANS SEPT ÉCOLES PRIMAIRES DE LA MAURICIE – 2008

Le début de l’année 2008 a vu naître un projet novateur : Le yoga au primaire : une pause santé ©, au sein de sept écoles primaires de la CSDE (Commission Scolaire De l’Énergie en Mauricie). J’ai eu le privilège d’enseigner et d’observer les bienfaits du yoga à l’école grâce à des directions convaincues du bien-fondé d’un tel projet comme outil pédagogique et moyen de mieux-être dans leur milieu. Avec leur appui et celui d’enseignants et d’éducateurs spécialisés ouverts, intéressés et participatifs, ce projet a profité à des élèves accueillants, curieux, spontanés et inspirants. Ces derniers ont été nombreux à témoigner de l’impact positif de la pratique du yoga sur la qualité de leur vie quotidienne.

Ce projet s’adressait à tous les enfants, de la maternelle à la sixième année. Il a aussi été réalisé avec des élèves préalablement ciblés, c’est-à-dire des jeunes fréquentant un point de service. Tous ont été visités, à raison d’une fois par semaine, au moins une dizaine de fois, treize à quinze pour certains d’entre eux. Le cours avait lieu sur la plage horaire de l’école, dans un local déterminé à cet effet, et il se donnait en présence des enseignants et des éducateurs spécialisés, lesquels étaient encouragés à répéter l’expérience en classe.

Merci aux parents, à la direction et au personnel de l’école « Primadel » (St-Adelphe, Commission Scolaire De l’Énergie en Mauricie, Qc) de m’avoir permis de mettre en images ces moments yoguiques mémorables. (2009)

 

PHOTOS ET TÉMOIGNAGES DU PROJET INITIAL 2008-2010

2008

LE YOGA – AU-DELÀ DES COURS HEBDOMADAIRES

  • Une élève de 4e année me dit : « Moi et mon frère de 6e année, nous enseignons le yoga à notre mère. Le soir, nous tassons la table du salon et nous pratiquons. »
  • Une enseignante me fait part qu’elle utilise des exercices de yoga dans son cours d’aérobie (en parascolaire). En classe, elle invite ses élèves à pratiquer leur yoga lorsqu’ils ont terminé leur travail avant les autres. 
  • Plusieurs élèves me disent qu’ils pratiquent le yoga avant une prestation ou une compétition. D’autres le font avant de se coucher.

2009

LE YOGA – AU-DELÀ DES COURS HEBDOMADAIRES ET UN INVESTISSEMENT DURABLE 

  • Dès le début de la session, j’observe que certains élèves, lors de la relaxation ou à d’autres moments, ajoutent des mudra (yoga des doigts) qu’ils ont appris l’année précédente, sans que je leur demande de le faire… Je suis étonnée d’observer qu’ils ont intégré certains concepts et qu’ils le réinvestissent, d’eux-mêmes, un an plus tard.
  • Des élèves de 3e– 4e année me rapportent qu’ils ont montré à leur enseignante, absente au cours de yoga la semaine dernière, ce qu’ils avaient appris de nouveau. Belle initiative de leur part!
  • Un parent a raconté que son enfant, après avoir vécu une frustration où il se sentait très en colère, s’est retiré dans sa chambre pour pratiquer une capsule yoga. Il avait appris, lors des cours de yoga,  à gérer ses émotions avec certains outils et il les a intégré dans son quotidien.

LE YOGA – AU-DELÀ DES APPARENCES :

  • Une enseignante de maternelle me rapporte, au sujet d’un élève qui avait été particulièrement agité lors du cours de yoga la semaine précédente qu’il lui avait exprimé ceci lors du retour de fin de journée : « L’activité que j’ai le plus appréciée aujourd’hui c’est le yoga. »
  • Pour l’évaluation de la fin du cours, un élève choisit le rouge (le rouge signifiant « Je ne me sens pas bien »). Il vient me voir après le cours et il me dit : « J’ai choisi le rouge parce que c’est notre dernier cours de la session. »

2010

LE YOGA – UN INVESTISSEMENT QUI PORTE SES FRUITS À COURT, MOYEN ET LONG TERME 

  • Une enseignante me raconte que l’an dernier, alors que c’était leur première année de yoga, un élève lui a dit : « Vous devriez madame… faire  le pont du grand calme, comme nous l’avons appris, cela vous ferait du bien. »
  • Un élève de 5e année vient me voir après le premier cours et il me dit : « Je n’aimais pas le yoga l’an dernier et aujourd’hui j’ai bien aimé ça. » Ensuite, il m’a posé plusieurs questions relatives au yoga.
  • J’observe, après quelques cours, dans un groupe de 1re année, que ces élèves maitrisent beaucoup mieux leur enchainement de yoga qu’au début. Je vérifie auprès de l’enseignante et, effectivement, elle les a fait pratiquer et elle les a corrigés régulièrement. LE RÉINVESTISSEMENT EST OBSERVABLE ET MESURABLE. BRAVO!
  • Le cours de yoga se termine au son de la cloche et je m’excuse du fait de ne pas l’avoir terminé plus tôt. Un petit garçon de 1re année vient me voir après le cours et me dit : « Ce n’est pas grave parce que j’aime mieux le yoga que la récréation. »

LE YOGA – AU-DELÀ DES APPARENCES :

  • Dans un contexte classe, sans parler de yoga, une éducatrice spécialisée demande à un élève en difficulté quels seraient les moyens qu’il pourrait utiliser lorsqu’il ne se sent pas bien. Il lui répond : «Le pont du grand calme lorsque je me sens « jaune » (plus ou moins bien) et la boule lorsque je me sens « rouge » (pas bien).» (Deux outils qu’il a reçus au cours de yoga.)  Le plus surprenant est que cet élève est assez agité durant les cours de yoga et que son attitude laisse douter de son intérêt. Qui aurait pu deviner qu’il aurait recours au yoga en cas de besoin? Sans le témoignage de cette éducatrice, je n’aurais pu l’imaginer. 
Je ne me fie plus aux apparences qui entrainent des propos tels que «  Ce sont les enfants qui en ont le plus besoin qui  profitent le moins des cours de yoga ». Qu’en savons nous réellement?


BIENFAITS DU YOGA À L’ÉCOLE ET EN CPE

AVEC UNE PRATIQUE RÉGULIÈRE, le yoga fortifie et assouplit indéniablement le corps. Il augmente les états de bien-être, participe à une meilleure santé et entretient les fonctions intellectuelles. Enfin, il contacte la vitalité tout comme l’expansion créatrice et libératrice typiques à la jeunesse!


DÉVELOPPE:

  • une meilleure conscience du schéma corporel;
  • un corps plus souple, plus sain et plus fort;
  • une meilleure endurance;
  • une attitude posturale correcte;
  • un plus grand contrôle de soi dans les moments d’émotivité;
  • une meilleure gestion du stress au quotidien;
  • une habileté naturelle à la détente;
  • une augmentation du calme et de la créativité;
  • un approfondissement du contact avec soi (estime) et avec les autres.

FORTIFIE:

  • les sens;
  • le mental, par une concentration accrue et affinée;
  • les muscles, tout en stimulant les différents systèmes circulatoires.

CONTRE:

  • l’éparpillement de nos sociétés modernes en recentrant et en canalisant positivement l’énergie de l’enfant;
  • la mauvaise estime de soi;
  • les problèmes liés au manque de concentration.